AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 À Domicile [PV Vince]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



"Chanteuse de l'Abysse"

Messages : 124
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 18
Localisation : *Regarde désespérément sa carte* ... Comment dire...

MessageSujet: À Domicile [PV Vince]   Ven 20 Juin - 17:15

L'hiver s'éloignait à grands pas, presque courant, laissant le relai à sa plus chaleureuse petite soeur, le printemps.
Mais les derniers jours glacials de cette farceuse saison froide nous avaient bombardés de travail. Et pour cause: la mécanique est sensible aux basses température, et beaucoup d'horloges et autres mécanismes similaires en devenaient capricieux et s'arrêtaient.
Aujourd'hui, second jour de printemps, malgré le travail abondant, j'allais en un endroit fort inhabituel pour moi: Le manoir Nightray.

Leur demande avait été simple, mais urgente: Monsieur Nightray, Père du renommé Elliot, du redouté Vincent, et de la cadette Vanessa, avait expliqué mot pour mot que "Ce capricieux de Vincent ne laisserait personne tranquille tant que l'horloge de sa chambre ne fonctionnerait pas à nouveau". Je me rappelle qu'après m'avoir donné ces précisions, il avait marmonné dans sa barbe que 13 autres horlogers été passés avant mais qu'aucun n'avait réussi, rajoutant que Vincent avait cette fois trouvé le moyen d'emmerder le peuple durablement.
Il n'y a bien que les nobles pour parler ainsi des nobles...

Le chemin était couvert de verdures et de fleurs chatoyantes et colorées, le vent y était doux. Cette harmonie printanière, comme je l’apprécie habituellement, été enfin dérangé par un lourd bâtiment soigné mais imposant.
le voici donc, le fameux manoir Nightray...

Traversant parcs et jardins, j'arrivais bientôt devant la porte d'entrée, et je sonnais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ph-newliferesart.forumactif.org

avatar



"Le Chasseur de tête"

Messages : 61
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 18
Localisation : Dans l'ombre de Gil... EwE

MessageSujet: Re: À Domicile [PV Vince]   Ven 20 Juin - 20:57

Sur les branches du jardin, la neige avait laissé place aux bourgeons. L'herbe vert tendre commençait déjà à parcourir le sol et les premières feuilles s'agitaient doucement au souffle du vent. Tout ce qui était mort revivait. Tout sauf cette malheureuse pendule.Arrêtée depuis maintenant deux jours à 13 heures 41, elle narguait inlassablement tous ceux qui tentaient de trouver remède à sa maladie. Ou sa blessure dans le cas présent.
A vrai dire, en regardant bien la pièce,  on s'étonnait à peine de cette panne impromptue: peluches  en bien piètre état, objets jonchant le sol, le désordre était le maître mot pour qualifier l'ensemble.
Un léger son  parvint à mes oreilles, des pas sur le gravier, me détournant  de mes pensées. En allant à la fenêtre de la chambre, je découvris une fine silhouette se mouvant  sur le chemin du manoir. Un fin silhouette toute de noire vêtue et dont l'unique couleur était une tache rouge.
"Bien, ce doit être la nouvelle victime de cette cruelle horloge..."
Cela me fit sourire.  J'avais réussi  à faire déplacer 14 horlogers et tous avaient failli à leur tâche. Peut-être que ce nouvel arrivant tiendra plus longtemps tête que les autres. Il le fallait. Il fallait bien occuper mes journées terriblement vides en l'absence de Gil...  Qui préférait sans doute passer son temps sans doute avec son "maître", Oz Bezarius... Cela me désolait, mais s'il était heureux ainsi...

DONG-DONG

On sonnait. Je me décidais à accueillir cet "invité", puisque c'était sans doute pour moi et la mécanique dissidente qu'il venait. De toute façon, après avoir tant cassé les pieds à tout le monde à son propos,  la seule chose que l'on pouvait désormais souhaiter ici était qu'elle soit réparée.  J'accourus à la porte et l'ouvrit avec un grand sourire. Bien sûr, ce n'était sensiblement pas mon rôle de faire cela, mais je voulais voir à quoi mon nouveau jouet ressemblait. Et je tombais sur une jeune femme. Une demoiselle simple, monochrome sans sa lourde écharpe pourpre.
"Bonjour ! "
C'est drôle. Cette fille avait un air différent des autres. Lassé. Presque triste. Qu'importe. Là n'était pas l'essentiel.
"Vous venez pour l'horloge ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



"Chanteuse de l'Abysse"

Messages : 124
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 18
Localisation : *Regarde désespérément sa carte* ... Comment dire...

MessageSujet: Re: À Domicile [PV Vince]   Dim 29 Juin - 16:32



Alors c'était ça, "l'emmerdeur" tant redouté par Mr Nightray?

Il me semblait être plus humain qu'emmerdeur. Quoique, souvent, ces deux mots vont de paire, et très rares sont les exceptions à cette règle fixée par la nature aujourd'hui printanière.
Je le regardais fixement, sans changer les traits de mon visage.
De ses cheveux dont la blondeur avait été volé au soleil, de ses yeux d'or et de sang, et de son sourire (bien qu'il me semblait être un peu hypocrite, ou alors moqueur), cet homme se montrait être mon exact opposé. Et cela, bien qu'il soit, à mon identique, vêtu d'effets aussi sombre qu'un plumage de corbeau. Je ne saurais dire s'il était la personnification même du jour ou s'il s'agissait là de la ténébreuse nuit... Ou pire encore, peut-être était-il l'Enfer lui-même. Beaucoup de rumeurs courraient au sujet de cet humain, et les dires de son paternel les avaient quelque peu confirmées: relatif à cela, on m'avait prescrit comme remède contre la "peste-vincent" de prendre mes jambes à mon cou... Mais en voyant cet homme aussi grand que moi, et maigre comme un clou, je ne voyais pas vraiment ce que je craignais à part mauvaises farces et remarques déplacées.

Et sa voix de plaisantin aiguë, qui retentit bien vite après son apparition spectrale, ne fit que m'enfoncer dans ce jugement intérieur tel une cuillère dans un noir café.

"Bonjour ! Vous venez pour l'horloge? "

J'haussais un sourcil.

Si son seul problème est d'être un curieux-bavard, c'est une autre affaire.

"L'avez-vous deviné à la mallette d'outils que je tiens, ou alors un horloger est la seule personne assez suicidaire pour venir vous rendre visite en ce moment?"

Comme la porte était ouverte, j'entrai sans attendre d'invitation de sa part, passant outre l'homme qui se voulait souriant à mon arrivée, car après tout, c'est le père qui m'avait demandé de venir, et c'est le père qui me payerait: je n'avait pas à perdre mon temps avec lui qui était, en plus, potentiellement dangereux (même s'il ne le montrait pas).
Et à vrai dire, j'étais presque soulagée qu'il ne se montrait pas aussi "malfaisant" ou encore "maléfique" que ce qu'on disait à son sujet. Il ne restait donc qu'un seul problème: celui de l'horloge malade...
Sans me retourner, Je m'emmitouflais un peu plus dans ma pourpre écharpe avant de le questionner.

Autant lui dire clairement ce que je veux, et dans un registre qui est censé lui être connu, histoire qu'il ne me fasse pas faire le tour de son manoir pour arriver à sa chambre rien que pour se divertir.

"Où est-elle, cette fameuse horloge agonisante? Je meure d'envie de voir ses entrailles et de trouver quel est l'organe que je dois lui arracher et remplacer."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ph-newliferesart.forumactif.org

avatar



"Le Chasseur de tête"

Messages : 61
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 18
Localisation : Dans l'ombre de Gil... EwE

MessageSujet: Re: À Domicile [PV Vince]   Ven 11 Juil - 17:25

La réponse de mon interlocutrice ne se fit pas attendre.

"L'avez-vous deviné à la mallette d'outils que je tiens, ou alors un horloger est la seule personne assez suicidaire pour venir vous rendre visite en ce moment?"

J’optais plutôt pour la deuxième solution. Avant même d’avoir pu répondre quoi que ce soit, elle me passa devant et franchit le seuil de la porte d’entrée, pour enchaîner immédiatement  avec le sujet essentiel de sa venue.

"Où est-elle, cette fameuse horloge agonisante? Je meure d'envie de voir ses entrailles et de trouver quel est l'organe que je dois lui arracher et remplacer."

Ceci me fit sourire. Cette vision était exactement celle que j’avais de la pendule, un être blessé, fuyant le temps qui passait, son travail de mécanique à aiguille en somme, attendant un remède à son agonie qui durait à n’en plus finir.
Après avoir refermé la porte, je repassais devant la jeune femme qui me tournais à présent le dos et lu dans son regard qu’elle aurait voulu en finir au plus vite avec cette histoire, et donc, perdre le moins de temps possible. Oh, du temps, j’en avais plein à donner et à perdre, moi.

" Elle attendait impatiemment la venue d’un nouveau « boucher de la mécanique ». En espérant que vous êtes plus douée que vos confrères,  je crois que cette panne commence à ennuyer pas mal de monde ici … "

Je lui indiquais de me suivre, et la mena à la pièce que j’occupais comme chambre, tout en déblatérant moult paroles et informations absolument inutiles et passablement ennuyeuses, tout le long du trajet. Cela l’agacerait sans doute…  pour l’instant, car il en serait autrement dans quelques minutes.
Je la conduisis ainsi jusqu’à la porte que j’ouvris, laissant apparaitre les victimes d’un carnage absolu. Plutôt, les victimes de mon carnage qui tapissaient de leurs tissus, pétales et autres matières le sol de mon « antre », le domaine où je régnais en seul maître.
Je me tournais vers notre experte en horlogerie, en abordant toujours une expression que je voulais innocente, en rupture avec la scène qui devait s’étendre sous ses yeux.

"  Ne faites pas attention au désordre… Votre patiente attend au fond, si vous voulez vous donner la peine de la voir… "

Je passais en premier, dissimulant un sourire inquiétant dans la pénombre de la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

""


MessageSujet: Re: À Domicile [PV Vince]   

Revenir en haut Aller en bas
 

À Domicile [PV Vince]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Titou gigolo a domicile.
» ADMR - Portage de repas à domicile
» Herbe verte de mon nouveau domicile...
» Quand M. Hamburger gagne son poids en hot-dogs...
» Emmaüs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Réveil, la capitale
 :: Terres ducales :: Terres Nightray
-