AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Gáïos ─ I am the Clown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



"Le Clown désenchanté"

Messages : 8
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Gáïos ─ I am the Clown    Ven 17 Jan - 19:14


Gáïos









Physique
Cette chain-là, on la voit de loin. Vraiment de loin. Outre le fait que l’appellation féminine de son espèce l’avait toujours dérangé, le poussant à se considérer comme le troisième sexe, Gáïos est pourtant bel et bien un homme. Tout du moins, ce qui correspond physiquement et anatomiquement à un homme. Long, très long, Gáïos est filiforme, sans être extrêmement grand, c’est le fait qu’il soit mince et tailler en « v » qui vous donne cette impression ! La chain ne mesure en fait pas plus d’un mètre soixante-dix-huit. Tout semble long chez lui. Son visage est allongé, son nez est long et pointu, ses jambes longues, ses bras de même, sans parler de ses doigts. Et pourtant il est calibré de la même façon qu’un homme normal. Si l’on passe sous silence quelque petits aspect physique qui peuvent plus ou moins déranger. Typiquement de lui.

Gáïos est un genre de chain qui se rapprocherait plus de l’espèce de Cheschire. Humanoïde mais avec des caractéristiques physiquement qui ne sont certainement pas humaine. A moins que le fait d’avoir des cornes longues et fines ayant une jolie dégradation de couleur rouge vers jaune, la peau grise, les yeux jaunes et les iris violets soient un nouveau code génétique chez les humains. Sans parler de ses dents, de véritables crocs ! Le Grand-Méchant-Loup peut aller se rhabiller ! D’ailleurs, il a déjà joué plusieurs parti de poker contre lui, c’est fou comme c’est un tricheur … évidement, comme beaucoup de chains, Gáïos possède aussi une forme qui apparait aux yeux des humains ! Sans corne et la peau blanche. Mais toujours avec ce maquillage sur le visage.

Ce maquillage blanc, de clown, avec ses chaussures un peu trop grandes, le faisant trainer des pieds. Il ne s’en sépare jamais. D’ailleurs, le clown ne supporte pas d’avoir son maquillage abimé, c’est quelque chose qu’il ne tolère pas. Autrement il porte des vêtements plus ou moins normaux … Le visage de Gáïos est surplombé d’une immense tignasse noire et bouclée, tombant sur un front. Son visage est souvent décontracté, un sourire serein aux lèvres, les yeux à demi-clos. Parfois on peut voir son visage se déformer dans un fou rire ou bien un peu de taquinerie. Son visage prend rarement une expression de colère, ses sourcils se fronçant immédiatement et ses crocs signalant le danger, contrastant avec l’éternel sourire du maquillage de clown. Gáïos est un être décontracté, il aura généralement les mains dans les poches tout en n’ayant aucune réelle coordinations avec ses pieds.

Mais une chain, même quand il le parait n’est jamais inoffensif. Les chains sont devenus des armes. Des gardiens. Méfiez-vous des chains humanoïdes.




Mental
Gáïos est une chain. Tout le monde ayant vu sa vraie forme pouvait aisément le comprendre. Les créatures monstrueuses sortant tout droit de l’abysse. Est-il une créature venu de l’enfer ayant soif de sang ? Sans plus.

Evidemment, comme tout chain qui se respecte, Gáios possède quelque petite tendance violente. Après tout, rappelons que les chères créatures de l’abysse passent plus de temps à se battre en eux qu’à discuter calmement. Gáïos est un être relativement calme, posé, souriant, presque endormi par moment. Souvent les mains dans les poches il va tenter d’abord de parler – lentement – avant d’envisager les autres possibilités. Son crédo ? Prendre son temps et surtout tout prendre à la légère. Tout doit glisser comme sur un imperméable. Rire ? Il le prend avec plaisir ! Il est aussi très curieux … Pas au point de sauter partout mais plutôt à rester scotcher devant quelque choses qu’il ne connait pas avec un air surpris ou bien dubitatif.

Gáïos se laisse porter par le temps. Par son entourage. C’est un habitué de la solitude, depuis Sabrie, les chains sont souvent seul dans l’abysse. Tout du moins il l’était. Alors pour passer le temps, l’étrange créature dort ou bien jongle d’une main. On est un clown ou on ne l’est pas ! Il apparait même parfois comme un être blasé, fatigué. Il râle aussi. Surtout quand on le force à faire quelque chose qu’il n’a pas envie de faire. Alors il se plaint, taquine … C’est un bon moyen de passer le temps. Et puis il apprécie de faire rire les autres, alors si en taquinant quelques un, il arrive à entendre des grands éclats de rire, cela le ravi. Ce rire qu’il chéri tant mais dont on le prive.

Car Gáïos n’est pas qu’un simple clown calme. Avant il ne l’était pas par ailleurs. Non, c’est aussi quelqu’un d’assez mélancolique parfois, rêvant d’une époque perdue, oubliée, et que même sa mémoire commence à effacer doucement. Alors parfois, le clown se demande la raison de son existence, lui, l’hideux monstre. Et d’autre fois, il devient une bête qui ne souhaite qu’anéantir ce qui se trouve sur sa route. Ses excès de rage sont rares mais violente … Il ne supporte pas qu’on aille contre lui, qu’on tente de le blesser ou blesser ce qu’il chérie. Ces précieux souvenirs de rire, tout ce qui fut balayé d’un revers de la main. Gáïos peut se montrer moralisateur, être brusque, dire clairement ce qu’il pense. C’est un grand frère, ou bien un moralisateur selon certains. Gáïos est un être qui voudra prendre soin de ce qu’on lui donne, de peur de le voir se flétrir dans sa main.

Mais avant tout, il est une chain. Une créature ayant perdue son sens premier d’exister. Il était une bête, un monstre, un clown désenchanté. Un Clown d’un Carnaval rempli de Ténèbres.












Récap'

         
-Nom et prénom-
Gáïos

-Âge-
En apparence, on lui donne entre vingt et vingt trois ans.

-Sexe-
C'est un clown. Oui, c'est un genre à lui tout seul. Le troisième sexe.

-Groupe souhaité-
Créature de l'abysse

-rang sous le pseudo-
Le Clown désenchanté

-Nom de ton contractant-
Aucun boss à l'horizon







Histoire
Gáïos n’avait au début aucune conscience de son existence. Mais il avait de vague bride de ce monde qui l’entourait … Lumineux, blanc, immaculé. Tellement chaleureux. Ce monde si merveilleux régit par cinq grandes chains et un être omnipotent. Quelque chose qui n’avait pas de forme, pas d’apparence mais qui maintenait ce monde en équilibre. La Volonté de l’Abysse. Le clown était là, inconstant, immatérielle, il flottait dans cette zone reposante. Et puis sans savoir comment, ni pourquoi d’ailleurs, il avait pris conscience de son existence.

Et quand, en petit clown de porcelaine, il avait vu cette enfant si jolie et si pure, il l’avait tout de suite aimé. Il ignorait pourquoi il vivait, mais Gáïos était heureux. Cette enfant si mignonne avec des personnalités diverses, au rire retenu ou franc, dans ce monde de lumière.

Pourtant déjà à l’époque, le clown ne s’en rendait pas compte, mais la lumière se fissurait. Petit à petit la lumière s’effaçait, mais le clown n’y voyait rien, il est trop subjugué par ces deux êtres en une seule entité. Non. Ces trois êtres. Sa précieuse volonté de l’abysse. Cette volonté pour laquelle presque tous les chains s’émerveillaient. Cette petite fille blanche. Cette merveille. Gáïos aimait l’entendre rire, il savait alors que c’était pour cela qu’il avait été conçu.

Mais la lumière disparue, son sourire devint tinté d’une innocence cruelle. Et l’Abysse devient un immense coffre à jouets. Des jouets brisés. Anéantis. Laids. Des jouets comme Gáïos. Il ignorait à partir de quand son image de simple clown de porcelaine avait pris ce visage humanoïde, apte de parole, de se mouvoir avec agilité. Il l’ignorait mais il était là, assis sur ce qui ressemblait vaguement au mur d’une maison de poupée, regardant le plafond sombre. Tout avait soudainement changé.

Les danseuses ne dansaient plus.

Les chanteurs ne chantaient plus.

Le clown ne riait plus.

Avec le changement de l’abysse, lui-même avait changé. Plus calme, plus posé. Il était bien loin du clown de porcelaine qui riait à tue-tête et continuait à faire des farces à en agacer les convives de la partie de thé. Maintenant il était un triste clown. Un sombre clown. Un clown dans ce carnaval des ténèbres où valsaient des chains plus hideuses les unes que les autres.

Ils se mangeaient entre eux, ils se combattaient. Gáïos ne connaissait pas la raison de ce chamboulement, de cette déstructuration de l’abysse. Tout ce qu’il savait c’est qu’une tragédie avait eu lieu dans une autre dimension, reliée étroitement à la sienne et qu’une ville du nom de Sabrie était tombée. Le plus étonnant aux yeux du clown ? La Volonté de l’Abysse souhaitait la mort d’une chain, B-Rabbit. [color=#5E0094]Black Bloody Rabbit[/center]. C’était presque étrange que la Volonté n’arrive pas à anéantir un être de sa création. Mais Gáïos n’avait jamais réellement tenté d’affronter la jeune chain … Elle ressemblait un peu à des souvenirs qui commençaient à s’effriter. Loin. Très loin, que le temps avait effacé. Est-ce qu’il voulait comprendre ? Pas du tout ! Il se contentait de continuer son existence seul, à manger les chains qui voulaient le combattre et à parfois jouer aux cartes.

C’était ça l’avantage d’être une chain humanoïde, il avait une conscience. Une idée précise. Et puis Mad Hatter avait disparu de la zone, donc c’était extrêmement positif ! Pourtant il n’était pas tout le temps seul, il appréciait passer du temps avec deux trois chains de sa connaissance quand le clown avait l’occasion de les croiser.

L’une d’entre elle était le Grand-Méchant-Loup. Une charmante chain au visage de femme avec des lunettes rondes. Adorable ! Si l’on oubliait son appétit pour le moins vorace … Au même titre qu’il était le Clown Désenchanté, elle était le Grand-Méchant-Loup. Il se nommait Gáïos et elle Redd. Ils jouaient régulièrement au poker ensemble par ailleurs. C’était amusant, c’était fascinant. Mais cela s’arrêtait là.

Puis il y eut cet humain. Tout le monde l’avait senti ! Sans exception. Cet humain avec cette odeur si succulente. Cet humain qui menaçait qui allait chambouler tout ce qu’il avait connu jusqu’alors. Ce même humain qui avait libéré B-Rabbit de la prison de l’abysse et qui avait envoyé par la même occasion le clown désenchanté dans ce monde si différent du sien.






Le geek
T'es qui?
Moi ? Quelqu'un qui cherchait un forum PH comme ça ... juste pour voir. C'pas ce qu'on me demande ? Beuh. Appelez moi Luciole *fou ses lunettes de soleils*, Mamzelle Luciole

Plutôt bac-à-sable?
HELL YEAH OUI *w* !!! Enfin sauf ceux où j'ai vu un chat prendre le dit bac à sable pour une litière géante ...

Comment t'es arrivé là?
Je cherchais un forum PH autre que les "grands" connus parce que bah ... j'avais pas envie 'w'. Puis j'ai vu ce sang très très neuf et je me suis dit qu'à quatre on s'amuse mieux qu'à trois.

Suggestion, question, remarque pour le staff?
Merci d'avoir réglé mon problème o/

une dernière pour la route?
J'ai encore deux idées de persos donc techniquement parlant je devrais vous squatter un bon moment ewe





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



"Chanteuse de l'Abysse"

Messages : 124
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 18
Localisation : *Regarde désespérément sa carte* ... Comment dire...

MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    Ven 17 Jan - 20:04

Coucou, sois le bienvenu! :D

Alors comme ça on aime pas la foule qui a des tendances de n'importe quoi dans les écrits? Copain, moi aussi!! 8D

Brefouille je me charge de ta fiche! o/ -à peine arrivé voilà la partie physique de faite, ça c'est de la motivation! èwé Bon courage pour la suite!-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ph-newliferesart.forumactif.org

avatar


N

"Alien vert"

Messages : 77
Date d'inscription : 27/11/2013
Localisation : Dans les étoiles °^°

MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    Ven 17 Jan - 20:15

Bienvenue officielle (les mess privés c'est pas officiel èwé)

AMG GAMZEEEEEEE-erm sorry... '^'
Ca fait plaisir de voir des membres motivés arriver ;w; Hâte de voir la fin de ta fiche! o/


Je suis le maître du monde sur mon fauteuil tournant! èAé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



"Le Clown désenchanté"

Messages : 8
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    Sam 18 Jan - 21:37

Merci à vous deux ♥ (hell yeah Homestuck en force **).

Et comme promis j'ai fini ma fiche !! Au moindre soucis, dîtes le moi, je corrigerai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


N

"Alien vert"

Messages : 77
Date d'inscription : 27/11/2013
Localisation : Dans les étoiles °^°

MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    Dim 19 Jan - 10:28

Je n'ai qu'une chose à dire... Validé!
Vraiment une superbe fiche bien écrite **


Je suis le maître du monde sur mon fauteuil tournant! èAé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



"Chanteuse de l'Abysse"

Messages : 124
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 18
Localisation : *Regarde désespérément sa carte* ... Comment dire...

MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    Mer 22 Jan - 10:12

(n: Je voulais le faire vilain DDx)

Je vais rajouter la partie de Demande RP comme ça tu pourras poster pour jouer avec nous ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ph-newliferesart.forumactif.org



Contenu sponsorisé

""


MessageSujet: Re: Gáïos ─ I am the Clown    

Revenir en haut Aller en bas
 

Gáïos ─ I am the Clown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dandelo [Clown & Magicien]
» Le clown de Giani Esposito
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» Un clown au milieu des fauves.
» PENNYWISE, CLOWN MALKAVIAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
In the Abyss...
 :: Dossiers :: Présentations validées
-